HABITAT TRADITIONNEL


A Prat Communal, beaucoup de maisons ont leur façade au Sud, avec un balcon. Pour les protéger du vent d'Ouest venu du Col de Port, souvent, une grange y est accolée. Les paysans disparaissant, la grange est maintenant transformée elle-même en habitation. J'aimerais bien illustrer de quelques photos l'habitat traditionnel de Prat Communal, mais comme il est interdit de mettre des photos sur Internet de maison sans l'accord du propriétaire, en attendant de l'avoir, je préfère vous montrer les résidences d'été que les paysans utilisaient lorsqu'ils emmenaient leurs animaux paître en estives, cabanes et orrys.
Les orrys (ce mot d'origine occitane n'est pas dans le dictionnaire et s'écrit de différentes manières, orry, horry ou orri) étaient des abrits construits en pierres sèches, recouverts de terre semée de jispet, herbe piquante et glissante qui pousse naturellement en altitude et qui assurait l'étanchéité. Il en reste quelques uns en bon état, et on trouve par ci par là les vestiges de ceux qui se sont effondrés avec l'usure du temps.

Cabane des lutins à Prat Communal

Orry du Saut de l'Ours

Orry à Sarraute

Orry de La Doule

Reste d'un orry au pied de la Journalade

Orry de La Labère près du Col de Port

Cabane pastorale de La Labère

Cabane de La Doule

Cabane d'Estibat

Cabane de Cougougnac

Maison forestière de Sauzet